Abonnez-vous à
notre newsletter

ERGO Direkt: La meilleure préparation pour la révolution digitale !

ERGO Direkt rend ses salariés aptes au « nouveau monde »

Les réseaux sociaux ont révolutionné les attentes des clients. La révolution numérique est si longue à atteindre que même les compagnies d’assurance doivent adopter une approche proactive pour s’adapter. La société d’assurance Allemande ERGO Direkt ouvre la voie en veillant à ce que tous les salariés aient le même niveau de connaissance numérique et soient informés à chaque nouveau développement. Ses salariés ont accès à un large éventail d’e-learning couvrant les principales problématiques numériques et les défis propres à l’entreprise.

Les industries traditionnelles telles que l’assurance sont soumises à la pression d’être digitale. En tant que leader sur le marché des assurances, ERGO Direkt doit répondre aux besoins de ses 4,5 millions de clients en utilisant non seulement les outils commerciaux tel que le téléphone ou le mail, mais aussi en utilisant Whats- App, Skype, Facebook et Xing & Co. « Les clients s’attendent à ce que nous offrions nos services de conseil sur toutes les plateformes pour convenir à leurs préférences. Cela a considérablement transformé les rôles des salariés dans l’assurance et leurs attentes en matière de formation. L’industrie RH doit changer sa mentalité car la formation basée sur un principe « unique pour tous » est maintenant dépassée », déclare Jens Nicolas Bergner, Spécialiste de la gestion des connaissances et nouveaux médias.

Formation à la demande

La formation à la demande est la raison pour laquelle la société a radicalement révisé son modèle de formation générale. Les salariés peuvent maintenant, non seulement s’entraîner à leur propre rythme, mais aussi choisir l’accès au contenu qu’il soit disponible sur papier, sur clé USB, comme podcast, vidéo ou e-learning. Depuis de nombreuses années, ERGO Direkt s’appuie sur tt knowledge force pour ses contenus. « Nous considérons notre rôle comme un compagnon pour le processus d’apprentissage », ajoute Monsieur Bergner. « En ce qui concerne la numérisation, nos 1 800 salariés peuvent choisir entre : une version d’essai nouvelle génération, un réseau interne local sans fil et un centre de médias numériques en la forme d’une île d’apprentissage virtuelle complète avec des e-learning. Nous proposons également une source de référence numérique interne, connue sous le nom de WILMA, avec plus de 1000 documents pour nos collègues en front avec les clients. » ERGO Direkt a des plans très ambitieux pour la révolution numérique qui se dirige vers notre chemin.

Rassurer

La mentalité des salariés est un obstacle à la transformation numérique. D’un côté, il y a des salariés arrivés depuis longtemps qui ont une attitude réfractaire vis-à-vis de Facebook et des nouvelles plates formes, puis il y a les jeunes avec leurs smartphones qui ont des problèmes de confidentialité des données et, d’un autre côté, des collaborateurs plus âgés qui « surfent » sur Internet pendant leur temps libre.

Concept de la digitalisation de la formation: parfaitement conçu

Mais il y avait une chose qui s’opposait à l’objectif de l’entreprise consistant à amener tous les collaborateurs (du très motivé au réfractaire) au même niveau de connaissances : trouver la bonne forme de formation. La numérisation n’est pas seulement un sujet en constante évolution, mais c’est aussi un domaine où les connaissances deviennent rapidement obsolètes. Après une recherche infructueuse de six mois, et l’aide d’un expert en e-learning de tts, la solution a été trouvée : „Il pouvait lire dans mon esprit, il n’y avait aucun moyen pour moi de le concevoir si bien“ Bergner se souvient avec enthousiasme.
  
Une semaine plus tard, un document était mis en forme : « Un voyage dans le temps – le projet ARPANET par l’armée de l’air américaine de 1968 à nos jours ». Il a traité les réseaux sociaux et Internet, fournit des trucs et astuces, et a abordé les problèmes de protection des données, en expliquant les modèles commerciaux de l’e-business à omnicanal, et bien plus encore. « Malgré tout ce qui n’est pas spécifique à ERGO, il a été très bien étudié et accrocheur, que même nos employés expérimentés les plus avertis ont appris quelque chose de nouveau », se passionne Bergner. Une fois que cinquante pour cent de tous les salariés ont terminé l’elearning sur la numérisation, la deuxième phase – présentant un contenu spécifique à ERGO – sera publié.


Un compagnon d’apprentissage tout au long de sa vie

La deuxième phase sera spécifiquement adressée à ERGO Direkt, avec des interviews de collaborateurs, des vidéos type YouTube, des profils par département, etc. Le truc c’est la formation continue. « Nous voulions nous assurer que cet e-learning ne soit jamais complètement terminé », explique Bergner. « Nous considérons cela comme un compagnon d’apprentissage perpetuel qui évoluera avec le temps ». Les évaluations par département contribuent à cela. Les besoins sont identifiés et le contenu modifié ou complété au chapitre près selon la durée moyenne d’une visite et les erreurs les plus répandues.

Le contenu est rendu public via l’intranet et la newsletter. Chaque salarié aura également l’opportunité de faire un test sur la compétence des réseaux sociaux et, ainsi obtenir un certificat.

Faits & Chiffres

• L’une des plus grandes compagnies d’assurance Allemande

• 1 800 collaborateurs

• Utilise tt knowledge force depuis 2012

• La digitalisation de la formation conçue comme un compagnon d’apprentissage tout au long de la vie pour les collaborateurs aux compétences multiples