Abonnez-vous à
notre newsletter

Omniprésence : l’apprentissage omniprésent appelle de nouveaux concepts

Les utilisateurs du numérique adorent les vidéos explicatives et la micro formation

L’e-learning doit s’adapter aux incertitudes créées par la révolution numérique et le télétravail. L’omniprésence des smartphones et tablettes a déclenché un changement de comportement chez les utilisateurs et leurs environnements d’apprentissage. Le contenu est accessible à tout moment, n’importe où et par tout moyen. L’une des tendances dominantes est la présentation de petites bribes d’information sous la forme de vidéos explicatives.

Depuis l’aube de l’ère informatique, de nombreuses tentatives ont été faites pour développer des outils et des ressources d’apprentissage en ligne. Même dans les années 60, les gens ont essayé de transmettre du contenu d’apprentissage via des ordinateurs. Ces derniers temps, d’énormes progrès ont été réalisés grâce à la numérisation et à l’utilisation généralisée des appareils mobiles. Le rythme du changement est vertigineux. « Nous vivons dans un monde incertain et nous ne savons pas où nous mènera la transformation numérique en cours », explique Johannes Starke, chef de produit e-learning. En conséquence, de nombreux grands acteurs considèrent que le terme traditionnel « e-learning » est plutôt dépassé et il est devenu à la mode de parler de « cyber-apprentissage » ou même dire que le e-learning est mort et enterré.


Comment l’usage omniprésent a changé le monde de l’apprentissage ?

L’apprentissage a été influencé par beaucoup de choses. Johannes Starke utilise les exemples de jeux tels que Pokémon Go et QuizClash qui ont été très populaires en disant, « Ces types d’applications ont laissé leur marque sur des formes d’apprentissage inspirantes. » L’utilisation omniprésente des médias ne signifie pas seulement que les spectateurs se tournent instinctivement vers leurs smartphones – préférant faire l’expérience de leur environnement via l’oeil de la caméra – mais aussi que les gens apprennent d’une manière complètement différente. Les producteurs d’e-learning doivent faire face à cette nouvelle réalité et proposer des solutions. Le monde a évolué et le focus a migré d’un contenu d’apprentissage contrôlé sur la base d’un rôle spécifique ou d’un groupe cible sur un système de gestion de l’apprentissage (LMS) vers un contenu que n’importe qui peut ouvrir sur son smartphone, à la maison, ou au bureau. En d’autres termes, dans n’importe quel contexte. La disponibilité 24h/24 et 7j/7 du contenu d’apprentissage a changé l’ensemble du domaine de l’apprentissage. Aujourd’hui, il existe une vaste gamme de mesures d’apprentissage en ligne à la pointe de la technologie.

Par exemple,
tts a développé un système de formation par atelier pour les apprentis chez le géant allemand du commerce de détail REWE qui s’appuie sur la technologie des balises. Les petits émetteurs sur les smartphones des stagiaires accèdent aux unités d’apprentissage à chaque fois qu’ils s’approchent d’une balise correspondante. Pendant ce temps, la dernière tendance, telle qu’adoptée par la société chimique WACKER, implique une application mobile guidant les clients et les représentants commerciaux à travers un contenu d’apprentissage. Cela permet aux employés et aux clients de se frayer un chemin à travers un arbre de décision pour arriver à une recommandation de produit.

Spotify pour l’apprentissage : la tendance de l’apprentissage à petite échelle


De la même manière que les amateurs de musique utilisent les services de streaming, tels que Spotify, pour écouter des singles au lieu d’un album entier, il y a donc une tendance vers le « micro-apprentissage ». Les utilisateurs numériques impatients ne veulent pas de longues informations de fond. Ils préfèrent recevoir des réponses rapides et concises à des questions spécifiques. Le contenu d’apprentissage devrait être découpé par petits lots. Il pourrait également être automatiquement lié à d’autres contenus suggérés tels que les recommandations d’Amazon, ou même permettre de créer une « playlist d’apprentissage » que les utilisateurs peuvent gérer. Il y aura beaucoup de nouveaux développements dans un proche avenir. Mais la contextualisation pourrait s’avérer problématique, explique Johannes Starke : « Une unité d’apprentissage de seulement cinq minutes est rarement suffisante. Et qu’adviendra-t-il après le „ micro „ si nous ne connaissons même pas le contexte ou le moment dans lequel le contenu d’apprentissage sera utilisé, ou même par quel moyen le transmettre ? »

Les vidéos explicatives sont la nouvelle tendance

D’un point de vue didactique, les vidéos explicatives manquent d’interactivité : c’est comme s’asseoir et gober passivement les théories d’apprentissage établies. Mais leur simplicité et leur disponibilité généralisée en disent long. Des sujets brefs peuvent être communiqués de manière parfaitement concise et divertissante via des vidéos. Cela explique leur tendance au top du classement des médias d’apprentissage les plus populaires. « Il est difficile d’imaginer une façon plus simple de recueillir des informations qu’une vidéo explicative. Et elles sont compatibles avec tous les appareils », s’enthousiasme Johannes Starke. Et le média lui-même s’est adapté aux demandes modernes. Par exemple, mettre des sous-titres dans les transports publics, pour les visualiser en silence. La forme carré a gagnée la bataille de format car la direction dans laquelle le périphérique sera tenu, droit ou latéralement, ne peut pas être prédite. tts a une longue histoire de création de vidéos expliquant les processus RH dans des formats courts pour la société pharmaceutique allemande MERCK.
S’adresser à de nouveaux groupes d’apprenants travaillant à distance, ou créer des programmes de motivation, ne sont que deux nouvelles tendances de l’apprentissage en ligne qui ne cesse de se développer.


Faits & Chiffres

• Apprentissage omniprésent : mobile et toujours disponible

• Apprentissage via smartphone : le challenge d’un contexte adapté

• L’impatience numérique exige une toute nouvelle approche

• Popularité des micros formations et vidéos explicatives